Quelle économie en achetant en Italie, ou en Allemagne ?

Il n'y a pas de règle, cela dépend d'une multitude de facteurs: budget, modèle, année, cylindrées, moment de la recherche... En moyenne, tout frais inclus (déplacement, COC, plaques de transit, prestataire de service,...), vous pourrez, raisonnablement, économiser, au minimum 10-15% sur les véhicules récents, en Allemagne, et jusqu'à 20-30% sur les occasions en Italie.

Quelle durée pour une importation ?

De la sélection de l'annonce sur internet, à la livraison de votre véhiculen France, comptez environ 10/15 jours en moyenne.

L'expertise auto est-elle obligatoire ?

Le meilleur moyen pour éviter les mauvaises surprises est encore d’aller voir la voiture avant de l’acheter, soit en y allant vous-même, soit en faisant appel à nous : voir notre service : "Expertise Auto".

Une visite est une sécurité que nous conseillons vivement à toute personne voulant importer une voiture. La dépense en vaut souvent la peine, ne serait-ce que pour la tranquillité. En outre, si l’on repère un défaut non signalé sur le véhicule, il est alors possible de faire baisser son prix, et donc de récupérer une partie des frais engagés pour cette visite.

Peut-on souscrire une garantie mécanique pour un véhicule importé ?

Oui, il est possible de souscrire une garantie mécanique pour un véhicule importé. Faites nous une demande de devis via notre Formulaire de contact. Après interrogation de notre partenaire garantie, nous vous ferons une proposition sous 24 heures.


Peut-on se fier aux kilométrages annoncés ?

Nous conseillons vivement de s'intéresser aux véhicules disposant d'un carnet d'entretien et/ou de factures d'entretien. Nous demandons systématiquement la copie de ces documents lors du service "Contact Vendeur".

Comment éviter les véhicules volés ou gagés ?

Pour l'Italie : c’est tout simple, une vérification peut se faire par notre intermédiaire : voir notre service "Non Gage".

Nous vous recommandons vivement cette vérification, qui, pour un cout modeste peut vous éviter de gros soucis. Effectivement, s’il y a un blocage administratif ("fermo administrativo") sur un véhicule, pour amende non payée ou autre litige lié au code de la route, celui-ci ne pourra être radié du système d’immatriculation italien pour exportation. La situation devra être régularisée et cela peut prendre parfois plusieurs mois.

Pour l'Allemagne : lorsqu'un véhicule est gagé, les services préfectoraux conservent le deuxième volet de la carte grise allemande (Teil II), ce jusqu'à ce que le gage soit levé. Le vendeur doit donc être en capacité de fournir ce document pour justifier de la bonne situation administrative de son véhicule.

Quels sont les modèles les plus intéressants à acheter ?

Il n’y a pas de règle absolue, mais vous trouverez une plus grande proportion de bonnes affaires dans les voitures d'occasions à forte cylindrées, pour ce qui est du marché italien. Les principales raisons : assurances plus chères, taxe annuelle (Superbollo), crise économique. ( voir "Le marché italien" ).

En revanche, vous trouverez en Allemagne de très belles affaires sur les véhicules récents de marque allemande.

Le contrôle technique italien, ou allemand, est-il valable en France ?

Oui, depuis mai 2014. Toutefois, la plupart du temps les vendeurs italiens ne possèdent le procés verbal correspondant au contrôle technique italien. Pensez bien à le demander au vendeur, sinon il faudra le passer en France avant de présenter le dossier complet en préfecture en vue de l’immatriculation.

Comment rapatrier ma voiture en France ?

Pour l'Italie : Depuis la loi italienne du 14 juillet 2014, l'unique façon d'exporter un véhicule d'Italie vers la France est de le faire rapatrier par transporteur professionnel : nous vous proposons la gestion complète  de ce rapatriement (inclus retour des documents radiés), par transporteur agréé à des tarifs négociés : voir notre service "Achat & Livraison".

 Pour l'Allemagne : 2 possibilités s'offent à vous - vous allez chercher votre auto vous même et la ramene par la route avec une plaque de transit (nous pouvons gérer ces démarches pour vous - sur devis) - ou bien vous avez recours à un transporteur pour recevoir votre véhicule à domicile en France : voir nos services "ECO" et "PREMIUM".

Qu’est-ce qu’un C.O.C ou certificat de conformité ?

C’est un document fourni pour les véhicules neufs à leur sortie d’usine, attestant de leur conformité aux directives et règlements de la Communauté Européenne (CE), en matière de sécurité et de pollution. Il est obligatoire pour pouvoir rouler légalement sur les routes européennes. Vous pouvez le commander chez notre partenaire : EuroCoc.

Concernant les véhicules dits "collection" il s'agira non pas d'un C.O.C mais d'une attestation d'identification. Vous pourrez faire votre demande auprès de la marque, si elle existe toujours, ou encore auprès de la FFVE.

Comment se procurer un C.O.C ou certificat de conformité ?

Vous pouvez le commander directement auprès du constructeur, ou encore vous adresser à notre partenaire : EuroCoc

 Leurs tarifs sont souvent inférieurs à ceux des constructeurs, et le service livraison assez rapide.

Un véhicule importé doit-il passer aux mines ?

Non, c’est fini le temps des mines. Heureusement maintenant il suffit de se procurer un COC  par internet, voir notre partenaire : EuroCoc

Exception faite des véhicules importés de pays se trouvant en dehors de la zone européenne, et/ou qui ne bénéficieraient pas de numéro de réception CE. Dans ce cas, il faudra certainement présenter la voiture auprès de la DREAL, anciennement "Services des Mines", ou encore "DRIRE".

Le C.O.C ou certificat de conformité est-il obligatoire pour l’immatriculation d’un véhicule ?

Pour l'Italie, il est obligatoire pour tous les véhicules immatriculés avant 2009. A partir de 2009, s’il est indiqué sur le "libretto" (carte grise italienne) le type européen (champ D.2/D.2.1) et les deux dernières lettres du numéro de réception par type (champs K, il doit se terminer par deux numéros et non pas par une étoile). Alors vous pourrez essayer de présenter le dossier sans le COC en préfecture, à la condition que le fonctionnaire qui vous reçoit soit au courant.

Concernant l'Allemagne, bien souvent les concessions vous remettront ce document avec le véhicule, d'autant plus s'il s'agit d'un véhicule récent.

Quitus fiscal, pourquoi et comment ?

Le quitus fiscal est un document attestant que le véhicule acheté dans un autre pays de l’Union Européenne, comme l’Italie ou l'Allemagne, est en situation régulière au regard de la TVA.

A savoir qu’il n’y aura aucune TVA à régler pour un véhicule d’occasion de plus de 6 mois, et de plus de 6 000 kilomètres.

Ce document, délivré gratuitement, doit être demandé auprès du Service des Impôts des Entreprises dont dépend votre lieu de résidence, dans un délai de 15 jours suivant la livraison, et sur présentation des documents suivants : Facture d’achat ou certificat de cession, certificat d’immatriculation étranger, certificat de radiation du système d’immatriculation italien, pièce d’identité, justificatif de domicile.

Acheter auprès d’un particulier, ou bien d’un professionnel ?

  • Achat au particulier :

    Cela reste moins sur que d’acheter auprès d’un professionnel. La principale raison est qu'un particulier n’a pas de société avec pignon sur rue, et de ce fait, les moyens de contrôle moins évidents (n°siret et TVA pour un professionnel). D'autre part, il est vrai que de vendre à une personne d’un autre pays oblige à suivre une procédure à laquelle les particuliers ne seront pas habitués (radiation, enlever les plaques du véhicule,...),et pour cette raison, ils sont souvent frileux.
    Le processus de réservation/règlement est plus rassurant avec un professionnel qui établit un bon de commande et une facture finale. Malgré cela, la bonne affaire pourrait se trouver chez le particulier, et dans ce cas là, il serait indispensable de se déplacer pour rencontrer le vendeur et voir le véhicule, ou encore d'avoir recours à notre service Expertise Auto.
  • Achat auprès d’un professionnel :
Tout d’abord, un professionnel risque plus gros qu’un particulier, en cas de problème (baisse de compteurs kilométrique, vente de véhicule accidenté,...). Ensuite, on a affaire à une entreprise inscrite au registre du Commerce, ce qui sera plus rassurant qu’un particulier qui nous donnera une adresse qu’il est toujours difficile de vérifier.
L’Italie, ou l'Allemagne, étant des pays qui exportent beaucoup, les professionnels sont habitués à la procédure de radiation pour exportation.

Quels moyens de paiement pour réserver / payer mon véhicule ?

Le virement bancaire est le moyen le plus rapide et le plus sécurisé pour régler votre véhicule.

Quels documents présenter pour immatriculer mon véhicule en France ?

La facture d’achat ou certificat de cession, les certificats d’immatriculation étrangers, le quitus fiscal, le contrôle technique français, le COC, la pièce d’identité, ainsi que le justificatif de domicile, et la demande d’immatriculation remplie.


Comment puis-je circuler une fois mon véhicule livré ?

Il est inclus dans notre service "Achat & Livraison - PREMIUM" une carte grise WW Provisoire française vous permettant de circuler un mois. Cela vous laissera le temps de faire les quelques démarches restantes pour obtenir votre carte grise définitive. 

TVA déductible, cela me concerne t-il ?

Il se peut que dans certaines annonces automobiles vous lisiez la mention "TVA déductible". Cela concerne uniquement les transactions entre professionnels de l’automobile, qui devront s’acquitter de cette taxe auprès de la Recette des Impôts si le véhicule est facturé en HT.

Une entreprise française qui souhaiterait acheter un véhicule de société, en Italie ou en Allemagne, devra régler le véhicule TTC auprès du vendeur. Une fois la TVA acquittée en France après du Centre des impôts, l'acheteur pourra demander le remboursement de cette TVA auprès du vendeur sur présentation du justificatif français ; il s’agit d’une transaction "blanche". Cette procédure est également applicable pour les particuliers souhaitant acheter un véhicule de moins de 6 mois et moins de 6.000 kms.

Pour ce qui est du particulier, cette mention est "nulle" et sans aucun intérêt ; le particulier devra régler le véhicule TTC, et n’aura aucune taxe à régler auprès des Impôts si le véhicule à plus de 6 mois, et plus de 6 000 kilomètres.

Précisons que dans les annonces portant cette mention de "TVA déductible", le prix indiqué est TTC et qu’il faut donc effectuer le calcul pour ceux qui sont concernés par un achat HT.

Y a-t-il des taxes douanières à payer ?

Non. L’acquisition d’un véhicule d’occasion dans un autre Etat membre de l’Union Européenne, comme l’Italie et l'Allemagne, ne fait pas l’objet de formalités, et donc de taxes, douanières.

Pourrions-nous vous aider si vous étiez interessé par un véhicule qui se trouve ailleurs qu'en Italie ou en Allemagne ?

Oui. Face à une demande nouvelle et grandissante de nos clients souhaitant avoir également la possibilité d'acheter un véhicule un peu partout en Europe, notamment en Autriche, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg ou en Espagne, ce en étant assisté par notre offre de services, nous avons imaginé et créé un tout nouveau site internet d'aide à l'import : bolidem.com.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.