Importer une voiture de collection d'Italie : La FIAT 500

01La mythique FIAT 500

I) Rechercher une Fiat 500 :

• Ou la trouver ?
Les villes dans lesquelles se trouvent une majorité de Fiat 500 en circulation, et donc présentant la meilleure offre, sont incontestablement Rome et Gênes. Bonne nouvelle, sachant que Gênes n'est qu'à environ 160 kilomètres de la frontière française ! Epluchez donc les sites : autoscoot24.it, et subito.it, en vous concentrant sur ces deux villes.

• Défauts de la Fiat 500
En dehors des points de contrôle habituels, regardez bien les bas et dessous de caisse ; en effet, comme beaucoup d'italiennes, la Fiat 500 est sujette à la rouille, et il est quasiment impossible d'en trouver une d'origine (donc sans que les bas et dessous de caisse aient été refaits), qui soit en parfait état. Le moteur aura souvent été refait, voir changé, mais c'est là beaucoup moins problématique que les points précédents qui peuvent, eux, faire grimper énormément la note. Pour vous aider, consultez la cote des voitures de collection : Côte LVA

 

Lire la suite
Notez cet article:
36
46301 lectures

Importer sa voiture d'occasion d'Italie ou d'Allemagne : Les pièges à éviter

pieges a eviter
Les pièges à éviterNe perdez pas votre temps, et votre argent, à contacter des vendeurs dont les annonces ne semblent pas sérieuses.Gardez la tête froide lorsque vous trouvez une voiture qui vous plait ! Certes, les bonnes affaires partent vite, et il faut être réactif si vous trouvez l'auto de vos rêves, toutefois, prenez certaines précautions, et ne dérogez pas à ce que vous attendez d'une voiture d'occasion.Le meilleure exemple est celui de la voiture sans carnet ni facture d'entretien. Si le vendeur ne peut vous présenter aucun justificatifs du kilométrage, alors même si le prix est bas : passez votre chemin !Ne vous déplacez pas pour rien : si le vendeur ne peut vous donner les garanties que vous demandez par téléphone (réponses à vos questions, scanne des documents du véhicule et de son entretien, envoi de photos complémentaires...), alors n'y allez pas, vous perdrez votre temps neuf fois sur dix.Un voyage pour rien vaut mieux qu'une mauvaise affaire ! Si vous vous déplacez et que le vendeur ne vous inspire pas, ou que le véhicule ne correspond pas, ou encore que l'entretien a disparu, ne cédez pas au fait d'acheter pour amortir le voyage.Prévoyez plutôt deux jours, avant de vous déplacer, ainsi vous pourrez allez voir d'autres occasions si le premier véhicule ne vous convient pas. Et si rien ne vous inspire, revenez à vide, cela vaut mieux que de ramener une mauvaise affaire, avec des soucis en perspective.Un défaut non signalé sur la voiture : ne vous fâchez pas ! Si vous découvrez un défaut que le vendeur aurait omis de vous signaler sur la voiture, à condition que cela ne soit pas un problème grave : ne vous fâchez pas, négociez ! Les italiens et les allemands sont, dans l'ensemble, très commerçants, et, dans la plupart des cas, vous arriverez à trouver un terrain d'entente.Pas de bêtises avec les plaques retour ! Si vous avez un ami négociant automobile qui vous prête ses plaques pro (plaques W,) sachez que la police de la route italienne surveille particulièrement ces plaques qui sont interdites en Italie.En cas de contrôle, ils vous saisiront la voiture et la séquestreront pour une durée de trois mois environ. Vous devrez prendre un avocat pour la récupérer, et payer aux alentours de 2 000€ d'amende. Pour l'Allemagne attention à acheter la bonne plaque de transit (il en existe deux sortes)Même punition pour les plaques WW provisoires françaises. Idem pour les personnes qui se feraient refaire les plaques italiennes. Pour économiser quelques centaines d'euros, le risque est trop grand. Sans parler du fait qu'en cas d'accident, votre assurance risque de ne pas vous couvrir, puisque vous seriez en infraction.
Lire la suite
Notez cet article:
29
11058 lectures

Voiture d'occasion en Italie et en Allemagne : Tout sur les kilométrages

tout sur les kilometrages
Tout sur les kilomètrages

Nombre de personnes pensent que, dans certains pays, il est officieusement autorisé de baisser les compteurs kilométriques. Voici quelques précisions concernant les lois pour les personnes qui trafiquent les compteurs kilométriques:

En France, la loi de 1905 condamne le contrevenant à: Une amende de 152€ à 38100€ / Une peine de prison de deux à trois ans.En Italie, la loi est quasiment identique (code pénal art. 640): Une amende de plusieurs milliers d'euros - Une peine de prison de 6 mois à trois ans.En Allemagne, la loi punit l'escroquerie d'un an d'emprisonnement et d'une amende salée

Il ne faut pas systématiser, et voir le mal partout, lorsqu'il s'agit de sortir des frontières de l'hexagone. Des personnes malhonnêtes, et honnêtes, il y en a partout !

Lire la suite
Notez cet article:
30
10017 lectures

Acheter sa voiture d'occasion moins chère en Italie

marche italien
Le marché Italien

Voici les principaux facteurs qui rendent le marché italien plus concurrentiel que le marché français; en d'autres termes, pour quelles raisons fait-on en Italie de meilleures affaires qu'en France:

Les assurances automobiles y sont, en moyenne, plus chères de 30% (au-delà de 30% sur les véhicules de fortes cylindrées)La crise économique est plus conséquente en Italie. L'Italie compte, effectivement, parmi les pays européens les plus touchés par la crise, avec la Grèce et l'Espagne.Une taxe annuelle, appelée "Superbollo", est appliquée sur les voitures de plus de 251cv, ou 185kw, (20€ par kw sur un véhicule neuf / sur un véhicule de plus de 4 ans on déduit 40%).Un contrôle omniprésents du fisc italien sur les voitures de type "super cars" et "luxe", dans tous les endroits à la mode : station de sport d'hiver, station balnéaire, à la sortie de restaurants gastronomiques...  Résultat: un grand nombre d'italiens possesseurs de belles voitures s'en débarrassent purement et simplement.Autres données à prendre en considération.

L'Italie compte 0,85 voiture par habitant, contre 0,58 voiture par habitant en France. En effet, pour une population totale de 59,4 millions d'habitants, le parc automobile italien est de 50,2 millions de voitures. Le parc français n'en compte que 38 millions, pour 65,3 millions d'habitants.

Lire la suite
Notez cet article:
37
17541 lectures

Acheter sa voiture d'occasion en Italie : Mode d'emploi

importation mode emploi
Mode d'EmploiEn Italie :

En France, nous avons une carte grise. En Italie, chaque véhicule est identifié par deux documents :

Le libretto ou carta di circolazione : équivalent italien de notre carte grise (intéressant : tout l'historique des précédents propriétaires du véhicule figure sur ce document !)Le certificat de propriété digitalisé (CDPD) : il est délivré par le P.R.A (Pubblico Registro Automobilistico) qui se trouve généralement dans les agences automobiles club italien. Ce document reprend les informations essentielles propres au véhicule, ainsi que l'identité du propriétaire actuel.

Ces deux documents doivent indiquer un propriétaire identique. Une fois la voiture achetée, il faut présenter ces deux documents, en plus des deux plaques d'immatriculation, dans une agence automobile qui effectuera une "démolition administrative" de la voiture. En clair, la voiture est radiée du fichier automobile italien; elle peut alors être exportée. Deux étiquettes mentionnant cette radiation sont alors apposées sur chacun des deux documents.

Lire la suite
Notez cet article:
75
81359 lectures