Taille du texte: +

Comment faire pour récupérer ses points de permis ?

pointspermisconduireLe permis de conduire est caractérisé par un solde de 12 points. Alors, pour éviter de perdre cette totalité, il est nécessaire de rester vigilant, en sachant que la perte de ces points finira par vous mettre dans l’incapacité de conduire. Cela veut dire donc qu’on vous a retiré votre permis de conduire, et que vous n’avez plus de points de permis.

 

A chaque type d’infraction convient un nombre de points à retirer

Le retrait des points s’effectue lors des infractions routières. Le nombre de points retiré peut dépendre du niveau d’infraction commis. En effet, certaines infractions comme le stationnement interdit, ou l’absence de plaques, peuvent engendrer une simple amende, alors que d’autres peuvent causer la perte de 1 jusqu’à 6 points de permis.
Dans le cas d’une infraction causant un retrait de points, on vous renseignera le nombre de points retirés de votre permis de conduire. On vous enverra une lettre recommandée si on vous a retiré 6 points, ou plus sur votre permis. En effet, il est possible de perdre jusqu’à 8 points de permis avec des infractions cumulées.


Mais, tout comme les perdre, il existe aussi différents moyens de récupérer ses points de permis, comme celui de ne commettre aucune infraction dans une période de 6 mois à 2 ans. On peut aussi suivre un stage de récupération de points pour récupérer jusqu’à 4 points de permis. Sinon, dans le cas où on a perdu la totalité des points de son permis, il faut donc repasser son permis de conduire.

 

Le stage de récupération de points : Un moyen pour préserver son permis

Le stage de récupération de points de permis, connu aussi sous le terme de stage de sensibilisation à la sécurité routière, est le moyen le plus choisi pour récupérer les points de permis.
Vous avez perdu au moins 6 points, et vous recevez une lettre recommandée ? Sachez que ce Stage de conduite vous aidera à récupérer jusqu’à 4 points. C’est un stage qui peut être maintenant accessible chaque année, et qui peut être assisté selon différents motifs.
Le stage de sensibilisation à la sécurité routière peut être volontaire, mais aussi obligatoire pour les titulaires de permis probatoire.
Il peut être également une alternative à une sanction judiciaire, ou considéré en tant que peine complémentaire. Il peut aussi être appliqué par une composition pénale.
Ce stage est payant, et mis en œuvre par des organismes agréés par la préfecture. Pour retrouver ces organismes, il vous suffira de demander une liste de ces derniers auprès de la préfecture.
Les candidats seront ainsi invités à témoigner sur leurs connaissances au volant, sur leur capacité à gérer les risques routiers, afin de devenir des gens plus consciencieux des risques auxquels ils s’exposent.

 

Cet article a été rédigé par notre partenaire "Points Permis Conduire"

30
Nouvelle Alpine Renault
Les Assurances des "Véhicules Anciens" (par News d...